Blog du Parti Socialite :

PS 38 isère Section de La Tour du Pin

Pas encore candidat !!! Futur ex président ??? Il… S’ IMPO(T)SE…

Dimanche 29 janvier, sur 8 chaînes de télévision : LE PRESIDENT.

Cette intervention digne d’un état totalitaire était minutieusement agencée dans son palais pour qu’il n’ait, face à lui, aucune opposition, aucune question embarrassante mais simplement des journalistes qui lui passent les plats, l’un d’entre eux ayant même été décoré de la Légion d’honneur par Sarkozy en personne, en 2004. Il a conclu son discours de président par les mots « vérité et courage ». Le courage, en fait, c’est surtout celui qu’il nous faut pour supporter depuis 5 ans, son arrogance, ses mensonges, ses approximations, ses coups contre nos salaires, nos emplois, nos retraites, notre environnement, nos acquis sociaux, nos conditions de travail et de vie.Mensonge et lâchetés seraient plus appropriés…

Mensonge quand il veut nous faire croire que le changement c’est lui, alors qu’il est resté toujours le même, dur avec les plus faibles, généreux avec les plus riches et à la botte de l’oligarchie financière. Du bouclier fiscal à l’augmentation de la TVA, c’est toujours la même politique : celle du président des riches qu’une majorité de Français rejettera au printemps prochain.

 

 

Lâcheté quand il se refuse à tirer le moindre bilan de son quinquennat et ne nous dit pas un mot de ce qu’est devenu le « candidat du pouvoir d’achat » de l’élection de 2007. Aucun bilan de la mutation de celui qui affirmait « ensemble tout est possible » et qui n’a gouverné, du début à la fin de son quinquennat que pour les 1 % des Français les plus riches. Aucun bilan de l’action de ce Président qui annonçait qu’il fallait « travailler plus pour gagner plus » mais qui finit son quinquennat en voulant nous imposer de travailler moins pour gagner moins.

A peine élu, le bonimenteur Président se réclamait de Bush, de Blair/Tatcher, du néo-libéralisme pour prôner l’endettement comme moyen de doper l’économie et l’assouplissement du marché du travail alors que depuis quatre ans la catastrophe économique était déjà visible en Grande Bretagne : chômage, précarité, travailleurs pauvres à la rue, inégalités considérablement accrues.

Pendant ces cinq années, inlassablement, Nicolas Sarkozy a raconté une fable allemande, un conte de fées économique. Il a inventé des statistiques, multiplié raccourcis et omissions, attribué par erreur des mesures à l’ancien chancelier social-démocrate Gerhard Schröder pour mieux tancer les socialistes français, pour justifier ses réformes : bouclier fiscal, impôts, coût du travail, retraites…( Le taux plein est à 35 années cotisées en Allemagne).

Du faux bouclier fiscal, à la « Règle d’or » en cachant la pauvreté, (envers du décor), en passant par l’Allemagne paradis fiscal, en oubliant que les 35 heures existent aussi outre Rhin, pour arriver aux « Pactes pour l’emploi » : mesures qui donneront par effet d’aubaine un peu de travail à certains, mais pas d’emploi ce qui ne règlera en rien l’explosion du chômage.

Il est possible que Sarkozy soit plus un conteur, un affabulateur qu’un menteur invétéré. Il ne fait que piocher dans les suggestions que ses conseillers au service de l’oligarchie dominante lui proposent, comme c’était le cas pour Bush Junior, géré comme un poulain en apprentissage par Karl Rove et compagnie. Par contre notre agité Président lui veut tout gérer lui-même, au lieu de se contenter de s’en tenir à ce qui lui a été préparé. Alors il s’embrouille, embrouille les cartes, mélange les textes, oublie les contextes, et ne se préoccupe jamais, jamais de la réalité.

Mais si les mensonges sur l’Allemagne (entre autres !) ont pu passer aussi facilement, c’est aussi parce que très peu de média français ne se sont pas donné la peine de les démentir .. Et ce constat est aussi triste que les mensonges de Sarkozy.

 

Petitesse et décadence

Une partie des foules enthousiastes qui accueillaient le président lors de ses déplacements et meetings étaient en fait composées pour partie de militants de l’UMP convoqués pour faire masse. En 2009, lors d’une visite d’usine, la télévision belge avait constaté que les ouvriers et les ouvrières avaient été sélectionnés sur leur taille, au chantier de Mennecy dans l’Essonne, la ruse a été éventée : une partie des spectateurs présents lors de son dernier déplacement, loin d’avoir participé spontanément à cette visite médiatisée, ont été acheminés pour les besoins de la cause, de manière à étoffer artificiellement les rangs du public. Figurants, mise en scène, éléments de langage, buzz médiatique (Merko-sarko show TV lundi) tout dans la parole, dans la com rien ou pas grand chose sur le terrain.

Mais il se fatigue et son discours (et celui de ses amis oligarques  : financiers, patronnat, UMP) devient par trop répétitif, nous permettant alors de dresser le tableau impitoyable de ses errements et de sa confusion mentale.

La politique spectacle arrive à sa limite. on accueillera cette nouvelle avec un soulagement certain.  Les agences de com, amis des euros de l’Elysée y perdront du chiffre d’affaires. Mais la démocratie y gagnera peut-être en qualité.

Ne laissons pas la Merkosy néo-libérale gérer la France et l’Europe !!! Donnons du temps de libre à cet homme qui rêve de travailler  3 jours par semaine (du mardi au jeudi).  Pour quel revenu ?

Mais il se fatigue et son discours (et celui de ses amis : financiers, patronat, UMP) devient par trop répétitif, nous permettant alors de dresser le tableau impitoyable de ses errements et de sa confusion mentale. Ne laissons pas la MerkoSy gérer la France et l’Europe !!! Donnons du temps de libre à cet homme qui rêve de travailler 3 jours par semaine (du mardi au jeudi).

L’anti-sarkozysme reste le principal moteur du succès de notre candidat. Il suffira pour être élu mais pas pour assurer la qualité de sa victoire (3ème tour social et populaire). Dans un pays en crise profonde, face à un nombre d’abstentionnistes (sceptiques et désabusés) qui risque d’être élevé, recréer la confiance dans le rôle de l’état ne sera pas facile.

De mensonges en affaires ce pouvoir a tout corrompu, tant et si bien qu’une majorité de nos concitoyens ne font plus confiance aux politiques…

Alors en Avril/Mai:   VOTONS  LE CHANGEMENT

JOELLE HUILLIER ( PS Xème circonscription isère)

François HOLLANDE Le candidat PS

Notre candidate aux législatives :

 

 

Joelle HUILLIER (PS)

 

 

Notre candidat à la présidentielle :

François HOLLANDE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liens.

Journaux et blog :  Marianne, Mediapart, Le Monde, les Faux Moneyeurs, Alternatives Economique, les Echos, La Tribune, Le Nouvel Economiste, le Monde Diplomatique, Causeur, Agoravox, Libération, le blog d’Olivier Berruyeret d’autres…

Alain Chabert (je ne sais RIEN mais je copie/collé/dirai TOUT)


 

 

 

 

 

 

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *