Blog du Parti Socialite :

PS 38 isère Section de La Tour du Pin

Les salles d’injection de drogues

Le ministre de la santé, Marisol Touraine a annoncé jeudi dernier que les expérimentations sur les salles d’ injection de drogues allaient être menées  » assez rapidement ».

Le débat a été remis sur la table par Jean-Marie Le Guen

Rappelant la forte hausse de la consommation d’ héroine, le député et médecin a expliqué au journal le parisien « je préfère que les gens lourdement précaires et toxicomanes consomment de la drogue dans des salles dédiées plutôt qu’ ils piquent dans une cage d’ escalier ou dans la rue. Et qu’ ils soient entourés par des professionnels de santé afin qu’ on puisse garder un contact avec eux et les accompagner vers un sevrage ».

Les salles d’ injection existent dans plusieurs pays , notamment en Suisse et en Allemagne , rappellent les associations qui parlent d’ urgence sanitaire.

Selon Jean- François Corti de Médecins du Monde » l’ objectif est aussi de prévenir les risques d’ overdose et de limiter la transmission des maladies infectieuses comme le sida ou l’ hépatite C qui touche 60% des usagers de drogues par intraveineuses ».

Par ailleurs cela permettrait de réintégrer ces personnes exclues dans un parcours de soins et des dispositifs sociaux. iI va de soi que L’ Etat ne doit en aucun cas fournir de la drogue et que le deal sera interdit dans les locaux.

L’ opposition est majoritairement contre cette expérimentation. Le milieu médical est lui partagé l’ académie de médecine considèrent que ces salles auraient pour effet de sortir les drogues du statut d’ illicite .

Tout en autorisant comme en suisse et en Allemagne l’ expérimentation des salles d’ injection de drogues la France continuera encore plus intensément à encourager les traitements de substitution et bien sûr de réduire la consommation d’ usage de drogues.

Jeannine Gallien Guédy

 

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *