Blog du Parti Socialite :

PS 38 isère Section de La Tour du Pin

Défaite ou rejet?

Crash…

 

imagesLes résultats des élections départementales, après l’échec des municipales, exigent de l’exécutif, du PS un sursaut. On ne saurait trouver des alibis pour atténuer la gravité de la situation, l’ampleur de la défaite et l’exigence de changement de cap. Sur le terrain politique, comme sur le plan économique, il serait dramatique d’attendre sans réagir, au motif qu’un frémissement de certains indicateurs macro-économiques règlerait les graves problèmes qu’il nous faut surmonter.

.

Abstention

 

absAinsi en France, l’abstention s’est installée depuis la décennie 90 au rang de premier parti de France. Les chiffres de sa progression sont assez spectaculaires et concernent tous les types d’élection. Globalement on peut dire que le taux des abstentionnistes à quasiment doublé en 15 ans sur la totalité des élections. Le sentiment que l’homme politique n’est tout compte fait qu’un professionnel ne sachant faire que des promesses comme on fait du marketing ou de la publicité, sans jamais ne devoir rendre de comptes une fois élu, déçoit considérablement les citoyens d’où un sentiment d’injustice amplifié par la lenteur des procédures lors des différentes affaires polico-financières. De plus l’absence de mise en œuvre des véritables programmes annoncés par les dirigeants fait perdre beaucoup de crédit à la démocratie, surtout lorsque les élus et leur parti ne prennent plus en compte la volonté de leur électorat.

.

Le changement

 

changement-maintenantLes socialistes ne peuvent pas attendre encore une fois un rebond venu d’ailleurs! Le temps presse désormais! Pour rassembler à gauche il est indispensable d’entreprendre la reconquête des couches populaires, de plus en plus nombreuses à ne plus voter et surtout à ne plus voter à gauche. Plus que d’autres, elles ont besoin d’une politique qui place la justice sociale, la relance du pouvoir d’achat et la création d’emplois au premier plan. Elles attendent des mesures immédiates et des perspectives d’avenir. Le temps n’est pas aux calculs opportunistes, ni aux demi-mesures politiciennes. Ne leur laissons pas le FN comme seule possibilité de changement! «Le rassemblement de la gauche ne se décrète pas, mais se construit. On ne combat pas le Front national par l’indignation mais par le progrès social».

.

Congrès PS dans 60 jours

 

C PSRassemblons nous au sein de notre parti sur une seule motion de gauche pour modifier la trajectoire du PS et du gouvernement afin d’éviter un crash brutal en 2017. Tenons nos promesses de solidarité, de sécurisation de la vie citoyenne et de liberté individuelles. De façon continue, « Maintenant la gauche » a fait des propositions, concrètes, sérieuses, qui doivent servir de base à la discussion d’une plateforme de sursaut économique, social et républicain rassemblant toute la gauche et les écologistes. Nous pouvons encore inverser la tendance! Dans le cadre de Vive La Gauche, nous proposons un « contrat de rassemblement » pour réaliser l’unité de la gauche et renouer avec la confiance des Français qui nous ont porté au pouvoir. Exigeons plus de nos élus! Qu’ils arrêtent de se comporter uniquement en gestionnaires au service de la finance! Nous militants socialistes nous devons réformer en restant fidèles à nos valeurs républicaine : Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité. «Nous pouvons refaire du socialisme une idée neuve. Nous ne laisserons pas mourir le Parti socialiste. Unissons nos efforts pour une nouvelle majorité socialiste à Poitiers. C’est la seule occasion pour qu’ils se ressaisissent de l’orientation du parti et qu’ils le sauvent avant qu’il ne soit trop tard». (Frédéric Lutaud, Gérard Filoche)

.

A. C. (je ne sais RIEN mais je copie/collé/dirai TOUT)

Les images ont été copiées sur google.

 

Une réponse à Défaite ou rejet?

  1. tironneau gerard
    31 Mar 2015
    11 h 22

    eh oui, cette défaite, je dirai déroute doit d’abord nous réunir, puis
    engager les dialogues avec les autres tendances et partis de gauche,
    pour élaborer une stratégie de reconquête possible sur 18 mois, et préparer le congrès de juin.
    ne pas changer serait certainement suicidaire ! reprendre le discours du Bourgey, notamment sur la finance pour nous poser les vraies questions et apporter les bonnes réponses.
    je répète, ce n’est pas l’argent qui manque en France, mais sa répartition ..

Commentaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *